2.40am.Mercredi Covid19. The Main Scoop : LA BPCO* n’existe pas.
Notre correspondant Français nous informe que la BPCO présentée comme une « petite fragilité pulmonaire » par un très sérieux médecin-journaliste d’une grande chaîne d’info n’existerait même pas. D’ailleurs, si la maladie du Poumon existait vraiment, on en parlerait depuis longtemps, non ?
Après de multiples recherches scientifiques et médiatiques, des chercheurs auraient découvert que ce sont près de 4 millions de menteurs qui depuis des décennies ont réussi à tromper l’Autorité de Santé d’chez nos cousins. De sacrés marrants qui essaient d’faire avaler aux gens bien portants qu’ils étouffent en permanence. De graves malades du poumon qu’ils disent même ! Qu’est-ce que c’tabarnak ?
Si cela était vrai, que la maladie pulmonaire gravement invalidante existait, autant de people, ça voudrait dire qu’y mourraient les premiers face au Covid, non ?
He ben non. Y meurent pas !
Bin voyons don’! Le Covid éviterait sournoisement le poumon pour ensuite attaquer … le poumon sans toucher l’BPCO! Ne serait-ce pas une sorte de « supercherie » inventée de toutes pièces la BPCO, conclut notre reporter ? Imaginez l’tableau. « Bonjour, j’suis l’covid19 », « Bonjour, j’suis l’poumon » et hop hop, un salto arrière et hop hop, un salto avant. Pas touché, pas contaminé !
Tout de même, ça sent comme une suspicion d’enfumage chez nos cousins de France quelque part ! 4 millions de menteurs, c’est gros non ? 4 millions de Français dont les poumons seraient détruits avant l’passage du corona … dont les trois quarts qu’y sauraient même pas et qu’ça leur ferait rien quand y passe ?
Une info de toute beauté pour nous d’l’autre côté de l’océan

COVID19 – BPCO URGENCE VITALE.
Doc France BPCO LA BIO.
Pourquoi nous mourons.
info PERMANENTE dans ce dossier

https://drive.google.com/open?id=1ggVwl16tuwN3ju4bwBHPeXYnoU5PmeYW

Comme disent régulièrement les médecins chroniqueurs agréés, la BPCO est une « petite fragilité respiratoire ».
MOURIR en détresse respiratoire est une petite souffrance? Alors, pourquoi protéger un million de BPCO en urgence ? COVID19 – BPCO URGENCE VITALE.
Le document à lire impérativement via ce lien

http://dossier%20https//drive.google.com/open?id=1ggVwl16tuwN3ju4bwBHPeXYnoU5PmeYW

NOUS N’AVONS PLUS DE SOIN DE KINÉ-RESPIRATOIRE DEPUIS 3 SEMAINES et pourtant c’est vital, nous n’avons plus droit au traitement de fond antibiotique comme l’azythromicine réservé maintenant aux Covid, les centres de réhabilitations sont mobilisés pour les Covid19 et ils sont des espaces de reconditionnement pour les bpco en survie. Des abrutis ne veulent pas renouveler des arrêts de travail où refusent de mettre des bpco en arrêt de travail alors qu’ils sont en danger de mort. Pour la première fois de l’histoire médicale, des patients dont un organe est très affecté par une maladie grave et invalidante (la plus délétère en termes de qualité de vie**) ne serait pas touché mortellement par un virus respiratoire présenté comme létal par l’ensemble des virologues.
Un peu comme si le trop plein ou le manque de sucre ne tuait plus les diabétiques sévères
Nous sommes dans un scandale sanitaire absolu. Nous avons des médecins-chroniqueurs qui ridiculisent cette pathologie au point que les BPCO ne prononcent plus le nom de leur pathologie, peur de se faire rire au nez… et on nous annonce le dé-confinement sans évoquer le risque des BPCO. Combien de temps voulez-vous nous tenir enfermé pour survivre alors que le reconditionnement physique permanent (demandant des équipements spéciaux) nous est impossible ??? C’est le principal médicament des BPCO.
NOUS SOMMES PRÈS DE 700.000 EN danger absolu. QUAND EST-CE QUE VOUS ALLEZ TOUS BOUGER ??? FAUT-IL ALLER JUSQU’À L’IMOLATION ?
**Vous évoquez les maladies respiratoires à tout bout de champ. LESQUELLES ??? Asthme pas concerné. Apnée du sommeil ? Pas une maladie pulmonaire. Alors laquelle ?